Aidant attitude

Partage de bonnes pratiques, échanges entre aidants professionnels et familiaux.


    Votre rôle d'aidant & votre qualité de vie [Etude de psychologie]

    avatar
    Ema

    Messages : 1
    Date d'inscription : 19/11/2010

    Votre rôle d'aidant & votre qualité de vie [Etude de psychologie] Empty Votre rôle d'aidant & votre qualité de vie [Etude de psychologie]

    Message  Ema le Ven 19 Nov - 0:11

    Bonjour à tous.
    Actuellement en Licence trois de Psychologie, nous effectuons un dossier sur le rôle des aidants naturels et plus particulièrement leur qualité de vie.
    Nous aimerions recueillir vos réponses à ce questionnaire, pour connaitre votre ressentis vis-à-vis de votre situation d’aide.
    Nous vous assurons que ce questionnaire est totalement anonyme.

    D’avance, nous vous remercions de prendre le temps de répondre à notre questionnaire et de bien vouloir nous le renvoyer par mail.
    Bien sur, si vous le désirez vous pouvez répondre à la suite de ce message ou bien par message privée.

    ema.psycho@laposte.net


    Questionnaire
    D’évaluation de la qualité de vie des aidants naturels


    Indiquez pour chaque affirmation, si elle correspond à ce que vous avez ressenti ou vécu ces dernières semaines en prenant soin de votre proche. Répondez à l’aide d’une échelle de 1 à 5 (avec 1 = fortement en désaccord jusqu’à 5 = fortement d’accord) en surlignant votre réponse ou en supprimant les autres valeurs. Vous ne pouvez choisir qu’une seule réponse.

    Vous (Aidant naturel) êtes : Un homme ou une femme.
    Votre âge :

    Votre proche que vous aidez, est un homme ou une femme.
    Il s’agit de votre conjoint, ou parent.
    Si autre, précisez :
    De quelle pathologie est atteint votre proche ?( Alzheimer, Parkinson, précisez).
    Quel âge-a-t-il/elle ?


    Je peux proposer des solutions afin d’améliorer les structures d’aide actuelles (aide(s) à domicile, accueil de jour…)
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Ma famille ne m’aide pas beaucoup dans mon rôle d’aidant.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis fier(e) de m’occuper de mon proche malade.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Il m’arrive d’interrompre mes activités familiales / professionnelles pour venir en aide à mon proche.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    Je me reposerai plus sur les structures de prise en charge si j’étais persuadé(e) de leur efficacité.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Mes activités sont organisées en fonctions de ses besoins.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    J’ai l’occasion d’échanger avec d’autres aidants naturels.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    J’éprouve des difficultés à m’endormir malgré la fatigue.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je stresse plus facilement depuis que mon proche est malade.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    Je pense qu’il devrait y avoir des services d’aide spécialisés dans la maladie d’Alzheimer.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Depuis que je m’occupe de lui/elle, j’ai l’impression que nous nous sommes rapprochés.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    Je ne me sens pas écouté(e) par mes proches (familles / amis).
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Il m’arrive de faire des cauchemars en rapport avec mon rôle d’aidant.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    M’occuper de mon proche malade est une source de satisfaction.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis au courant des services d’aide qui existent.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    L’état de mon proche malade ne permet pas qu’il soit seul.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    Je pense que les structures d’aide sont intéressantes pour mon proche.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord



    Penser à l’avenir me stresse.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je me réveille en pleine nuit.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Les autres membres de ma famille soutiennent mon proche.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je me sens utile quand je m’occupe de lui/elle.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis au courant et je serai à même d’apporter des critiques productives à l’égard des structures d’aide.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je ne pars plus en vacances pour pouvoir m’occuper de mon âgé.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Une fois réveillé(e), impossible de me rendormir.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Depuis la maladie de mon proche, je suis anxieux(se).
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis aidé(e) au quotidien par une aide à domicile.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je pense être l’une des personnes les plus appropriées pour répondre aux besoins de l’âgé.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Il m’arrive de penser que l’aidé représente une charge pour moi.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je pense faire appel à un établissement de longue durée.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    En présence de mon proche, je me sens tendu.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je peux me confier facilement à mon époux / conjoint.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je sollicite l’aide d’associations.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    M’occuper de mon proche malade donne un sens à ma vie.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je pense qu’il serait bénéfique d’utiliser un accueil de jour.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord
    avatar
    bibi

    Messages : 2
    Date d'inscription : 21/11/2010

    Votre rôle d'aidant & votre qualité de vie [Etude de psychologie] Empty Re: Votre rôle d'aidant & votre qualité de vie [Etude de psychologie]

    Message  bibi le Dim 21 Nov - 12:22

    [quote="Ema"]Bonjour à tous.
    Actuellement en Licence trois de Psychologie, nous effectuons un dossier sur le rôle des aidants naturels et plus particulièrement leur qualité de vie.
    Nous aimerions recueillir vos réponses à ce questionnaire, pour connaitre votre ressentis vis-à-vis de votre situation d’aide.
    Nous vous assurons que ce questionnaire est totalement anonyme.

    D’avance, nous vous remercions de prendre le temps de répondre à notre questionnaire et de bien vouloir nous le renvoyer par mail.
    Bien sur, si vous le désirez vous pouvez répondre à la suite de ce message ou bien par message privée.

    ema.psycho@laposte.net


    Questionnaire
    D’évaluation de la qualité de vie des aidants naturels


    Indiquez pour chaque affirmation, si elle correspond à ce que vous avez ressenti ou vécu ces dernières semaines en prenant soin de votre proche. Répondez à l’aide d’une échelle de 1 à 5 (avec 1 = fortement en désaccord jusqu’à 5 = fortement d’accord) en surlignant votre réponse ou en supprimant les autres valeurs. Vous ne pouvez choisir qu’une seule réponse.

    Vous (Aidant naturel) êtes : une femme.
    Votre âge : 49 ans

    Votre proche que vous aidez, est un homme
    Il s’agit de parent.
    Si autre, précisez :
    De quelle pathologie est atteint votre proche ?( Alzheimer,).
    Quel âge-a-t-il/elle ? 86 ans


    Je peux proposer des solutions afin d’améliorer les structures d’aide actuelles (aide(s) à domicile, accueil de jour…)
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Ma famille ne m’aide pas beaucoup dans mon rôle d’aidant.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis fier(e) de m’occuper de mon proche malade.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Il m’arrive d’interrompre mes activités familiales / professionnelles pour venir en aide à mon proche.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord


    Je me reposerai plus sur les structures de prise en charge si j’étais persuadé(e) de leur efficacité.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    Mes activités sont organisées en fonctions de ses besoins.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    J’ai l’occasion d’échanger avec d’autres aidants naturels.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    J’éprouve des difficultés à m’endormir malgré la fatigue.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Je stresse plus facilement depuis que mon proche est malade.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord


    Je pense qu’il devrait y avoir des services d’aide spécialisés dans la maladie d’Alzheimer.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Depuis que je m’occupe de lui/elle, j’ai l’impression que nous nous sommes rapprochés.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord


    Je ne me sens pas écouté(e) par mes proches (familles / amis).
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Il m’arrive de faire des cauchemars en rapport avec mon rôle d’aidant.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    M’occuper de mon proche malade est une source de satisfaction.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis au courant des services d’aide qui existent.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord


    L’état de mon proche malade ne permet pas qu’il soit seul.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord


    Je pense que les structures d’aide sont intéressantes pour mon proche.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord



    Penser à l’avenir me stresse.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Je me réveille en pleine nuit.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Les autres membres de ma famille soutiennent mon proche.
    X fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je me sens utile quand je m’occupe de lui/elle.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    X neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis au courant et je serai à même d’apporter des critiques productives à l’égard des structures d’aide.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    Je ne pars plus en vacances pour pouvoir m’occuper de mon âgé.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    Une fois réveillé(e), impossible de me rendormir.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    X fortement d’accord

    Depuis la maladie de mon proche, je suis anxieux(se).
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

    Je suis aidé(e) au quotidien par une aide à domicile.
    O fortement en désaccord
    X en désaccord
    O neutre
    O d’accord
    O fortement d’accord

    Je pense être l’une des personnes les plus appropriées pour répondre aux besoins de l’âgé.
    O fortement en désaccord
    O en désaccord
    O neutre
    X d’accord
    O fortement d’accord

      La date/heure actuelle est Lun 24 Fév - 5:51